Le Plan de Feu

Ecrit par Coxie, le 17-10-2010

Après la présentation du plan de la mort courant juillet c'est aujourd'hui le plan de feu qui vient se dévoiler sous vos yeux.
C'est une contrée désolée, paysage de rochers, de fumée et de cendres. De nombreux volcans géants crachent leur lave en permanence foulée par les élémentaires de feu, les ifrits et les démons qui se délectent du sang des Gobelins des tanières.


Image Image Image


Citation

REDWOOD SHORES, CA, le 30 août 2010 -  Trion révèle aujourd’hui une nouvelle dimension dans son jeu de rôle massivement multijoueurs en ligne, Rift: Planes of Telara™. Le plan de feu embrasera l’univers du jeu à partir de failles enflammées.

Mort et Destruction invoquées par les failles de Feu.

Alors que les bêtes se reposent dans une clairière, buvant à petits coups l'eau douce d'un filet coulant goutte à goutte, calmés par le chant des oiseaux perchés sur les branches haut dessus, une fente rayonnante et orange s'ouvre dans l’air, déversant des vagues brûlantes de chaleur dans toutes les directions.

De petits volcans surgissent de la terre alors que l'herbe et le sol brûlent, laissant un sol rocheux craquelé et en cendres. Les gaz souterrains empoisonnent les arbres, l'odeur de soufre suintant entre des racines desséchées.

Là où peu de temps avant les ruisseaux coulaient, les arbres était en fleurs et la vie abondait, tout est dévasté par la faille de Feu qui déverse maintenant des courants de lave, révélant des souches carbonisées et les cadavres de chaque être, auparavant vivant, engloutis par l'enfer.

Chaque Faille porte en elle la menace de la mort et d’une invasion venue d’un autre monde, mais la magie incendiaire des fissures de feu ravage tout. Les monstres se précipitent hors de la crevasse en hurlant, couverts de flammes, pris d’un désir macabre de destruction de la terre et d’un appétit mortel qui les pousse à rôtir les innocents dans leurs maisons.

Les champs de flammes du Plan de Feu.

Le Plan de Feu est une étendue meurtrie criblée de roches aiguisées, caractérisée par des montagnes accidentées et des vallées obscurcies par la fumée et la cendre. Les volcans s’élèvent à des milliers de mètres dans le ciel de méthane, vomissant des fleuves de roche fondue dans les mers de feu sur lequel les habitants de la dimension marchent comme si le sol était inoffensif.

Les pierres affutées comme des lames de rasoir tapissent les plaines roussies, où le feu élémentaire et Ifrit se heurtent dans une manifestation de violence joyeuse. Les démons volent entre les sommets déchiquetés, attrapant les gobelins par poignées dans leurs tanières pour les engloutir.

Des hordes voraces infectées par le feu

Les créatures qui arrivent sur Telara à travers les failles de feu compensent leur manque de subtilité avec une agressivité à l’état brut. Les gobelins ont vécu dans Telara depuis l'Âge des Dragons et chaque mère effraye ses enfants en contant leur cruauté vicieuse. Récemment, les prêtres Gedlo ont rejoint leurs détestables cousins gobelins, organisant les tribus anarchiques en meutes de guerre qui harcellent et massacrent les patrouilles les mieux armées.

Les envahisseurs du Plan de Feu écrasent leurs victimes avec des explosions dévastatrices, mais cela ne signifie pas qu'ils sont stupides ou sans prévoyance. Grands et beaux à leur monstrueuse façon, les Diables peuvent inculquer une fureur insensée à leurs victimes, ou entrer dans un tel état eux-mêmes quand une des races inférieures a l’affront de constituer une menace. Au mieux, ils peuvent se jeter sur leurs propres épées avec une rancœur arrogante, niant l'honneur infime de finir avec élégance aussi malveillante.

Capitaine Ranger Dio Booras (récemment promu) à propos de la destruction du village de Diokesi,

Capitaine Gaiane brisa les rangs et se précipita dans les ruines enfumées. Je suppose qu’elle ne pouvait plus supporter les hurlements. Comme si le temps était décompté, le sol s’est ouvert sous ses pas, le magma coulant à travers les crevasses comme du sang sur une entaille fraîche. Telle une torche, elle a dispersé la lave, esquivé les gouttes de flamme, a ensuite sauté dans la fumée en faisant tournoyer sa lance.

Une énorme main griffue l'a attrapée en l'air et l'a jetée contre une hutte en flammes. Le capitaine a riposté dans la fumée, mais la bête a seulement ricané alors qu’elle se révélait. Elle avait des ailes et des sabots fendus et ses avant-bras étaient tordus à l'envers, l'os sur le muscle. Mais ça n’avait aucune importance. Sa gueule bestiale se fendit en croix, d’une oreille à l’autre et du nez au menton, pour révéler une deuxième rangée de dents humanoïdes accrochée à des gencives sanglantes… La bête a engloutit le capitaine jusqu'à sa taille et la mordit par en bas, tordant sa tête de côté …


Le Dragon de feu, Seigneur des flammes

Le Dragon Rouge est incarné par le chaos. N'importe quels buts au-delà de l'ensemencement du trouble et la destruction sont une perte de son temps. Tandis que beaucoup d'autres dragons de la Tempête de Sang ont des motifs supplémentaires pour contrôler Telara, Maelforge ne voit au-delà du cycle d'annihilation, que la reconstruction et une nouvelle destruction, avec un petit plaisir décadent.

Créature assoiffée de vice, le Seigneur des Flammes ne tolérerait aucune autre Tempête de Sang participant à la destruction du monde, il s'est donc retourné contre ses camarades. À la différence de Regulos, qui cherche à anéantir la création une fois pour toutes, Maelforge laisserait le monde renaitre, seulement pour mieux le détruire et le brûler, créant ainsi un cycle infini de supplice ardent.

Le Culte de Maelforge, le Wanton

Le Wanton se révèle dans une violence et une brutalité insensées. Pour ces croyants, le seul but du conflit est de créer plus de conflits. La dévastation, le feu et le chaos jettent de l'huile sur le feu des passions de Wanton, leur désir le plus cher étant de semer la désolation. Chaque personne tuée, chaque ville detruite, chaque forêt brulée sont autant de sacrifice pour Maelforge.

Le culte de dragon est le moins organisé mais certainement le plus fanatiquement loyal, les rangs Wanton possèdent beaucoup d'humanoïdes monstrueux comme des gobelins ou des dragonians. Dans les communautés de Telara, des cellules Wanton peuvent se soulever soudainement, détruisant et dépouillant tout dans un énorme mouvement avant de mourir. Beaucoup de fanatiques cherchent à imiter les centaures brutaux, utilisant la violence sans honneur, cherchant une mort vide de sens, le nombre de morts offerts étant leur seule contribution au monde.

Le sacrifice rituel est courant chez les Wanton. Les corps démembrés et le sang versé de leurs victimes alimentant la magie affreuse de leur culte. Comme le Seigneur des Flammes décrète, la mort sème les graines d’une nouvelle destruction.

Get Flash to see this player.


A propos de Rift: Planes of TelaraTM

Rejoignez les légions aventurières dans Rift: Planes of Telara, un nouveau fantastique MMORPG se déroulant dans un monde dévasté. Des violentes fissures déchirent tout le pays et libèrent des forces puissantes qui menacent l’existence même de Telara. Chaque brèche apporte avec elle de nouveaux monstres, événements, et trésors. Le monde en lui-même évolue autour du joueur. Les joueurs pourront s’amuser avec leurs amis à travers de vastes étendus très détaillés, ou en leur proposant des combats en joueur contre joueur (PvP) afin de découvrir les secrets des failles. Les joueurs peuvent moduler et faire progresser leur personnage, en choisissant à travers plusieurs races possibles et utilisant un système de classe très flexible, avec des centaines de combinaisons possibles.

0 commentaire

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB