La Cour Éternelle



Les origines de la Cour Éternelle



Les cultes draconiques sont au nombre de six, un pour chacune des Tempêtes Sanglantes, mais la plus puissante et la plus anarchiste de ces cabales est la Cour Éternelle. Tout être, de l'enfant le plus pur au fou le plus vil, ne peut qu'éprouver horreur et répulsion lorsque son univers entier est menacé par la destruction. Mais certains misérables ont des réactions inimaginables. Des êtres à l'esprit si tourmenté et si pervers qu'à leurs yeux, l'annihilation est perçue comme une bénédiction. Les adorateurs de la Cour Éternelle sont de ceux-là. Lorsqu'on leur a proposé une place dans le royaume obscur de Regulos, ils ont troqué leur chair et leur souffle contre la vaine promesse du contrôle des morts.
À l'époque de la Tempête Sanglante, la Cour Éternelle était à l'origine une conspiration entre deux personnages puissants : le mage noir Alekor Devishnille et le Maître de guerre Mar Rilthain. La légende dit que Mar sacrifia ses propres enfants pour prouver sa loyauté envers Regulos et supprimer tout ce qui le liait à la vie. Alekor, quant à lui, massacra des villages entiers pour se procurer les ingrédients de ses rites cruels. Ils furent tous deux les premiers à porter les chasubles noires de Regulos, rassemblant des armées pour mener Telara à sa perte. Cette tradition a traversé les âges et, malgré le bannissement du Destructeur, ses adorateurs n'ont jamais cessé de hanter Telara.
Ils ont évolué tels des ombres au sein des cours des plus grandes civilisations de l'histoire, toujours en attente d'une opportunité pour satisfaire leur maître. Plusieurs fois, leurs assemblées ont été découvertes, menant à la potence des chevaliers, des duchesses et des savants, mais leur ordre finit toujours par réapparaître.

Les desseins éternels


Depuis la disparition du Voile, les Éternels ont intensifié leurs activités dans tout Telara. Ces cellules restées cachées pendant des siècles ne craignent plus d'être découvertes, les grandes armées de Telara ayant pratiquement disparu. Pis encore, de nouveaux convertis ne cessent d'apparaître, la menace de
l'extinction a en effet plongé dans le désespoir de nombreux mortels qui recherchent l'espoir d'une récompense après la mort : une place dans la Cour Éternelle de Regulos.
Là où se rendent les Éternels, la corruption se répand, et ces derniers s'immiscent partout. Leur désir de pierres de source a poussé leurs hordes putrides à prendre le contrôle des Mines de Couprofond. Pendant ce temps, leurs adorateurs assassinent des innocents dans les Gorges Écarlates afin d'en faire des mort-vivants à leur service. Leur désir de pouvoir les a poussés à utiliser Caer Mathos, le coeur du noble Empire mathosien, pour y organiser leur rituel visant à rappeler Regulos sur Telara. Leur désir de contrôle les a poussés à faire du jadis glorieux Port Scion un nid de cadavres prêts à se répandre sur Telara. Avides et jamais rassasiés, les membres de la Cour Éternelle ressemblent à leur dragon, une créature perpétuellement affamée qui dévore le monde.
Derrière chacun de leurs péchés se cache Alsbeth la Discordante, la servante la plus dévouée du Destructeur depuis la chute du roi Aedraxis. Si personne ne l'arrête, elle pourrait parvenir à ramener Aedraxis dans son royaume infidèle. En effet, l'essence même du pouvoir de Regulos est son lien direct avec les plus malfaisants des morts.

L'amour de la haine


Regulos promet à ses sbires l'existence éternelle en tant que maîtres des mort-vivants. On ignore s'il tiendra parole ou s'il se contentera de dévorer ses adorateurs lorsque toute opposition aura été éliminée. Cependant Regulos reste le plus honnête des participants à la Tempête Sanglante quant à ses attentes. Les membres de la Cour Éternelle doivent accepter la mort en tant que vide absolu et non comme cycle naturel de retour à la poussière et de renaissance. Au service du Destructeur, il n'existe aucune place pour l'attachement à l'enveloppe corporelle ou encore pour l'amour. Il semble donc particulièrement judicieux d'exiger de ses esclaves qu'ils sacrifient l'être qu'ils aiment le plus afin d'éliminer leurs liens.
Les initiés de la Cour Éternelle doivent autoriser les membres du culte à s'emparer de l'être qui leur est le plus cher. Pendant le rite d'initiation, des artefacts nécromantiques corrompent l'âme du supplicateur et ouvrent son coeur à l'oubli total, l'isolant de tout le reste. Lorsque le rituel atteint son paroxysme, l'initié renonce à son amour pour la victime et assassine le malheureux sur un autel à la gloire de Regulos. Ce n'est qu'une fois que l'amour, l'espoir et la joie se sont mêlés au sang sur la pierre noire que le Dévoreur est convaincu que l'initié est suffisamment fou pour jeter l'univers entier dans la gueule béante d'un dragon avant de s'y jeter lui-même.






Cet article a été vu 2348 fois

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB