Cyril Kalmar, Champion des Gardiens





Une légende vivante



Les histoires divergent sur les origines de Cyril Kalmar, mais dans tous les cas, il semble avoir pris une place importante dans les cœurs et les âmes des Mathosiens. Cyril était un homme extraordinaire dont le courage et la force n'avaient d'égal que sa rigueur, sa compassion et sa gaieté. Faisant écho aux héros des chansons anciennes, les exploits de Cyril inspirèrent son peuple.

Cyril était déjà une légende vivante lorsque le prince Zareph déclara la guerre à son frère, Aedraxis l'usurpateur. Même si Zareph savait qu'Aedraxis était un adorateur du dragon, les Mathosiens, dont la loyauté est sans limite, n'y virent guère plus qu'un lâche coup d'état fratricide. Dès le début de la guerre, Zareph ne parvint pas à obtenir le soutien de la population. Il fut bientôt assiégé dans ce qu'on appelle aujourd'hui le Donjon des Ombres déchues, dans le Bois du Crépuscule.

Entouré de ses chevaliers dragons et observant la scène à l'abri des combats, Aedraxis ordonna l'assaut final et esquissa un sourire sournois en regardant ses hommes escalader les murs du château. Quand soudain, plusieurs de ses gardes s'effondrèrent dans un grand fracas de métal. Surgissant de nulle part, Cyril Kalmar en personne avait chargé le groupe, se frayant à coups d'épée un chemin jusqu'au roi.

Cyril décapita le dernier chevalier dragon et lança le heaume vers les remparts du château. Les soldats de Zareph virent alors que celui-ci ne contenait qu'une tête de squelette. Le Champion légendaire affronta le roi nécromancien pendant plusieurs heures, et même plusieurs jours si l'on en croit les chansons romancées des bardes. Ne pouvant faire usage de sa vile magie contre Cyril sans risquer de perdre tout soutien populaire, Aedraxis succomba peu à peu à l'allonge de Cyril, à son expérience et à sa puissance écrasante.

À bout de force, Aedraxis lança un sort horrible qui fit fondre la chair de ses soldats mortels, avant de leur ordonner de combattre Cyril, lui laissant le temps de s'enfuir sans demander son reste. "Voici ce que nous combattons !", proclama Cyril. Seul, il fit face aux misérables soldats jusqu'à ce que Zareph vienne l'épauler. Un sang putride se répandit dans les champs et les deux grands héros montrèrent à Mathosia quel était le véritable visage du tyran.

Une nouvelle charge


Personne ne doutait plus que Zareph était le véritable roi depuis qu'un héros comme Cyril Kalmar s'était battu à ses côtés. Tout Mathosia était en effervescence, car tout le monde pensait qu'avec le général Cyril à la tête de l'armée, le prince renverserait sans mal le nécromancien.

Cyril mourut lorsqu'Aedraxis ouvrit les failles. Il succomba avec le reste de l'armée de Zareph. Cependant, les Messagers des Veilleurs ramenèrent son esprit du néant et demandèrent à Cyril de mener une armée de héros ressuscités, pour vaincre la Tempête Sanglante et construire une cité de Telara digne des dieux. Cyril accepta cette mission divine. Il se dressa fièrement sur ces terres apocalyptiques ravagées par la guerre, et promit de vaincre Regulos, l'avatar d'Aedraxis.

Cyril accompagna le prince Zareph à Port Scion et, ensemble, ces deux grands héros menèrent une guerre désespérée contre les monstres des failles. Mais les Sceptiques eurent raison de Zareph, qui préféra s'engager sur la voie de l'hérésie. Le port fut détruit, Zareph disparut et Cyril poussa les fidèles restés à ses côtés à rejoindre le Seigneur nain Borrin dans la nouvelle cité de Sanctum.

Aujourd'hui, Cyril ne reconnaîtrait sans doute pas le sémillant jeune homme qu'il était autrefois. Son rire joyeux fit place à un enjouement discret, ses exploits intrépides contrastaient avec les ordres réfléchis qu'il donnait maintenant et sa gentillesse naturelle se transforma en autorité paternelle.

Cyril commande les Gardiens de Sanctum, mais refuse toute couronne puisqu'il considère que cette époque a besoin de champions, et non de rois. Figure emblématique, il se déplace équipé d'une armure lourde et épaisse, aussi facilement qu'un paysan vêtu de ses guenilles. Ses yeux lancent des éclairs et son épée frappe aussi vite que la foudre, mais Cyril n'a qu'une envie : en finir avec les ennemis de Telara à grands coups d'épée, comme il le faisait à l'époque où les légendes vivantes étaient rares.

Cet article a été vu 2017 fois

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB