Asha Catari





La revenante des Failles



Plusieurs artefacts datant de l'empire Eth témoignent de l'existence d'une cité-état connue sous le nom de Catari. Malgré la chute de l'empire, la lignée de ses seigneurs sorciers perdura, produisant quelques-uns des meilleurs mages de Telara. Les sœurs Aurum et Asha Catari furent les dignes héritières de cette tradition. Chacune, à sa façon, se distingua vite des autres élèves de l'Académie de Vif-Argent. Aurum était considérée comme la fine fleur de l'Académie grâce à sa capacité à accomplir ses tâches au-delà de toutes les attentes. Asha, la sœur cadette, était tout aussi douée, mais elle remettait en question la rigidité des méthodes séculaires de l'Académie. Elle fut expulsée dans sa troisième année pour avoir étudié les arts du Sorcier, chose formellement interdite par l'Académie. Suite à ce scandale, elle fut reniée par son père, Theo Catari, représentant des races du Sud et Haut Mage à la cour de Mathos.

Imperturbable, Asha prit la route des contrées du Sud, terre de ses ancêtres Eth, et joignit les rangs de l'Alliance des chasseurs de dragons, une organisation ancestrale fondée dans le but de repousser les cultes de la Tempête Sanglante. Elle se fit rapidement une solide réputation et, malgré son jeune âge et son côté intrépide, devint leur meilleur guerrier des arcanes.

C'est à ce titre qu'elle fut envoyée dix ans plus tard comme représentante de l'Alliance au camp de Zareph Mathos, dans le but de l'avertir des liens existant entre son frère et la Cour Éternelle. Elle choisit de rester et de combattre aux côtés des forces de Mathos au lieu de retourner à l'Alliance. Et lorsque l'Ombre fut libérée, Asha fut submergée par sa puissance obscure.

Au-delà du Voile, Regulos tira son âme du Fleuve des Âmes et la convoqua devant lui. Le Destructeur lui donna de grands pouvoirs, espérant par là même la convaincre de devenir son général sur Telara. Elle refusa. Furieux, Regulos essaya de la détruire en consumant l'énergie avec laquelle il avait infusé son âme. Mais l'âme torturée d'Asha disparut soudainement, laissant le dieu de la terreur hurlant de frustration.

Le souffle coupé, Asha se réveilla à l'intérieur d'une machine dans les Terres sombres. Orphiel Farwind, son mentor et ami, se tenait à ses côtés, une expression de victoire sur le visage. Il lui expliqua qu'il avait utilisé les technologies Eth pour la ramener à la vie, et qu'elle n'était que la première des guerriers qu'il comptait ressusciter. Il lui demanda d'être son champion et son officier en second, comme à l'époque de l'Alliance des chasseurs de dragons. Elle accepta, en admettant que sa principale motivation était de se venger de Regulos. Orphiel réalisa que la jeune femme qu'il avait envoyée à Zareph quelques décennies plus tôt était bel et bien morte. Physiquement, elle avait changé ; son corps était couvert de glyphes de pouvoir qui luisaient sur sa peau. Elle était également beaucoup plus calme et concentrée. La forte tête intrépide avait été remplacée par un être qui n'avait plus grand-chose d'humain.

Les autres disciples d'Orphiel avaient également senti le changement, mais n'étaient pas aussi conciliants. Les pouvoirs planaires d'Asha et son rôle dans la chute de Port Scion firent d'elle un paria aux yeux de tous, excepté de ses camarades les plus proches. Mais le malaise des Telarans lui importait peu. Asha ne pensait plus qu'à son objectif, et, avec Orphiel, elle créa une nouvelle organisation pour la protection de Telara : les Sceptiques.

Cet article a été vu 1978 fois

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB