Descente runique





La clairière souillée


L'influence de Regulos est insidieuse, puisqu'il est autant capable de transformations physiques qui lui permettent d'apparaître sous la forme de zombie ou de goule, que d'être l'instigateur d'odieux actes de corruptions, ainsi en est-il de la chute de Glasmarteau et de son jardin, désigné maintenant sous le nom de la Descente runique, à Ombrelune.
Glasmarteau est scellé. Les rois sous la montagne ont bâti leur cité grâce aux runes, en asservissant esprits de la Mort et âmes de malheureux mortels dans le seul but d'alimenter leur puissante magie. Tout demeurait splendide jusqu'à ce que les Failles ne s'ouvrent et que les runes sur lesquelles repose Glasmarteau ne commencent à suppurer leur magie de la Mort. Ces énergies mortifères ont finalement envahi les souterrains, s'emparant d'une multitudes de Nains et décimant un nombre incalculable de victimes. Seuls ceux qui ont pu sortir de la ville ont survécu, piégeant les morts et les damnés derrière des portes d'une épaisseur inimaginable. Ils espéraient que de telles mesures leur permettent d'empêcher la magie de la Mort d'atteindre le monde, par-delà leur cité perdue.
Leurs espoirs furent vains.
Pendant l'âge d'or de leur ville, les Nains avaient créé, dans un ravin proche de celle-ci, un magnifique jardin dédié à la gloire de Glasmarteau. Il était déjà trop tard lorsqu'ils se souvinrent que ce jardin comportait des chemins runiques capables de se réparer d'eux-mêmes ainsi que des arrosoirs et des cisailles runiques capables d'assurer l'entretien autonome du jardin. À l'image des runes de Glasmarteau, ces éléments absorbaient la magie de la Mort des Failles telles des éponges. Tous ceux qui eurent la faiblesse de se laisser séduire par le charme maléfique de ce jardin sont alors tombés sous l'emprise de Regulos.



Malheureux corrompus


Après le départ des Nains, un groupe de Fées essaya de s'installer dans la Descente runique. Fuyant les perturbations provoquées par Vertécaille, ces réfugiées découvrirent un jardin sublime au sein d'une vallée facile à défendre et choisirent de s'établirent parmi les nombreux feuillages aux allures de pierres précieuses qui le composaient.
La pernicieuse magie de Regulos corrompit les Fées avant même qu'elles n'aient pu atteindre la Descente runique. Celles-ci sont à présent torturées par un désir à la fois lancinant et désespéré de se joindre à leur nouveau protecteur. Tels de misérables souris hypnotisées par le déploiement d'un cobra, les humbles lutins et les immenses Sylvaniens ne peuvent désormais échapper à l'énergie de la Mort émanant des runes antiques.
Pour couronner le tout, les Nains ne se sont pas tous pliés à la nécessité d'abandonner Glasmarteau. Tel est le cas du Garde Falidor qui a entraîna un contingent de fabricants de runes à l'intérieur de la ville, animé par l'espoir insensé d'annihiler cette catastrophe provoquée par des runes grâce au renfort d'autres runes. Il ne fallut pas attendre bien longtemps avant que tous ne deviennent fous, aidant dorénavant la Cour Éternelle à massacrer ceux et celles qui s'aventurent à essayer d'interrompre leur expérience maudite. Aidés de golems au corps d'acier et à la volonté de fer, il serait cependant envisageable de déloger les habitants de la Descente runique de leur antre toxique.



Le défi du Destructeur


Pour la survie de Telara, il faut soustraire la Descente runique de l'engeance des Failles. La magie de la Mort corrompt lentement et détruit irrémédiablement, s'attaquant même à la volonté de survie de Telara. Dans la Descente runique, les branches ne ploient plus sous la brise alors que l'air demeure stagnant. Les pouvoirs de Regulos s'étendent aussi bien sur la beauté que sur la laideur, et, à moins que la Descente runique ne soit purifiée, il est inconcevable d'imaginer attaquer le pouvoir de Regulos.
Avant l'arrivée des Failles, Glasmarteau tirait une grande partie de sa prospérité de la magie secrète de la Mort. Même si Aedraxis n'avait pas déclenché cette abomination, Regulos aurait pu se servir de la demeure des Nains pour provoquer une autre catastrophe. Glasmarteau demeure une sinistre menace puisqu'elle est le point d'ancrage du Destructeur au sein de Telara. La moindre étincelle de magie de la Mort aidant Regulos, ainsi les Élus se doivent de détruire la corruption engendrée par la Descente runique, ne serait-ce que pour empêcher cette dernière de fuir vers d'autres Failles qui sont apparemment, innombrables.



Cet article a été vu 3200 fois

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB