Le Plan du Feu






Mort et destruction


Au cœur d'une clairière, la faune se désaltère le long d’un ruisseau, bercée par le chant des oiseaux, nichés dans les arbres. Quand soudain, une zébrure luisant d’une lueur orangée déchire le ciel, irradiant les environs sous des vagues de chaleur abrutissantes.

Emergeant du sol, de petits volcans calcinent tout ce qui est, ne laissant qu’un lit de roche en fusion et de cendres. Des gaz souterrains empoisonnent les arbres, leurs racines mortes libérant une vive odeur de soufre. Là où autrefois les ruisseaux s’écoulaient, les arbres bourgeonnaient et la vie abondait, les Failles de Feu ont déversées des flots de lave, Il ne reste plus désormais que des souches calcinées et les corps encore fumants de tout ceux surpris par cet enfer.

Chaque faille est un dangereux péril et représente un risque d'invasion planaire. La magie et les flammes dévorantes libérées par les Failles de Feu consument tout sur leur passage. Des monstres surgissent des failles, rugissant comme les flammes, prêts à ravager le monde et à calciner les innocents jusque dans leur demeure.




Les plaines de flammes


Le Plan du Feu est une contrée désolée, couverte de roches acérées, de montagnes rompues et de vallées obscurcies par la fumée et les cendres. Des volcans titanesques s'élancent vers le ciel de méthane et déversent des fleuves de roche en fusion dans des mers embrasées, foulées comme si elles étaient inoffensives par ceux originaire de ce plan.

Des roches acérées jalonnent les plaines calcinées, où les élémentaires de feu et les ifrits s'affrontent dans des rixes d’une brutale ardeur. Les démons volent entre les pics escarpés et extirpent les Gobelins de leurs tanières pour se gorger de leur sang.




Les hordes dévorantes


Les créatures qui jaillissent des Failles du Feu sont l'essence même de la destruction, animées d’une frénésie meurtrière et sans subtilité aucune. Les Gobelins vivent sur Telara depuis l'Âge des Dragons, et les mères effrayent leurs rejetons par des contes sur leur cruauté légendaire et leur esprit sournois. Récemment, les prêtres Gedlo ont rejoint leurs cousins inférieurs. Ils ont transformé ces tribus anarchiques en troupes de guerre qui massacre même les patrouilles les mieux armées.

Les envahisseurs du Plan du Feu sont des êtres à la pensée retorse, qui aime-t'a submerger leurs victimes dans une déferlante dévastatrice. Sublime dans leur monstruosité, les Démons excellent à plonger leurs victimes dans une rage incontrôlable, ou entrent eux même dans une fureur irrésistible lorsque les races inférieures osent les menacer. S’ils se savent vaincu, ils s’empaleront eux même sur leurs propres lames dans un ultime acte de mépris, refusant aux créatures inférieures l'honneur de terrasser un être de leur acabit.

Le Dragon de Feu : le seigneur des flammes


Le dragon rouge est le chaos incarné. Rien ne lui importe hormis semer la ruine et la destruction. Plusieurs des autres dragons de la Tempête Sanglante ont des raisons supplémentaires de prendre le contrôle de Telara, mais pour Maelforge, tout ce qui sort du cycle d'annihilation, de renaissance et de purification une nouvelle fois n'est que de la complaisance décadente.

Le Seigneur des Flammes est une créature de pure avarice. Il s'est retourné contre ses semblables dans l'unique but de les empêcher de participer à la destruction du monde. À l'inverse de Regulos, qui veut mettre fin à toute vie une fois pour toutes, Maelforge veut laisser le monde se reconstruire pour revenir ensuite le consumer, créant un cycle inlassable d’éternel tourment.




Le Culte de Maelforge : les Sanguinaires


Les Sanguinaires se complaisent dans la violence gratuite. Pour ces fidèles, le seul but d'un conflit est de créer plus de conflits. La dévastation, le feu, le chaos nourrissent les passions enflammées des Sanguinaires, leur désir de répandre le désastre. Chaque personne tuée, chaque ville détruite, chaque forêt brûlée est un sacrifice à la gloire de Maelforge.

Bien qu'étant le culte du dragon le moins organisé, les Sanguinaire font preuve d'un loyalisme fanatique. Ils comptent dans leurs rangs beaucoup de monstres humanoïdes comme les Gobelins ou les Draconiens. Dans les communautés Télaranes, des cellules de Sanguinaires peuvent subitement s’éveiller comme un seul homme, semant le carnage et brûlant tout sur leur passage avant de s’éteindre comme ils sont apparus, consumés par leur propre soif de sang. Plusieurs fidèles cherchent à égaler la brutalité des centaures : la violence sans honneur, vivre et mourir pour le meurtre, le nombre de corps amoncelés qu’ils laissent derrière eux étant le seul but de leur existence.

Les sacrifices rituels sont monnaie courante chez les Sanguinaires. Les membres coupés et le sang de leurs victimes alimentent leur abjecte magie. Comme l’a décrété le Seigneur des Flammes, la mort sème les graines d'une nouvelle destruction.

Capitaine-Rôdeur Dio Booras (fraîchement promu) sur la destruction du village de Diokesi:

“Le Capitaine Gaiane rompit les rangs et se précipita dans les ruines fumantes. Je suppose qu'elle ne pouvait plus supporter les hurlements. Comme s'il cherchait à l'arrêter, le sol se fendit sur son chemin, le magma jaillissait des brèches comme le sang d'une plaie ouverte. Avec une incroyable célérité, elle esquiva la lave tout en évitant les flammes, puis plongea au cœur de la fumée en faisant tournoyer sa lance.

Une gigantesque main griffue la saisit en plein vol et la projeta contre une hutte en proie aux flammes. Le capitaine fendit la fumée de sa lance, mais la bête n’émit qu’un ricanement moqueur à mesure qu'elle se dévoilait. Elle avait des ailes et des sabots fendus ; ses avant-bras étaient tordus à l'extrême, les os saillant des muscles. Mais cela était sans importance. Sa large gueule bestiale s'ouvrit en croix, d'une oreille à l'autre et du nez à la mâchoire, révélant une seconde rangée de crocs, encore dégoulinant de sang...elle y engloutit la tête du capitaine, mordit, lui brisant la nuque…"



Cet article a été vu 1704 fois

Rift: Planes of Telara™ par Trion Worlds Inc.
Corpyright © 2010 Trion Worlds, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2010 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Cristof Template: Cypher, Code: JB